La confiance en soi, remède contre le pervers narcissique ?

confiance en soi et pervers narcissique

J’imagine que vous connaissez déjà le concept de pervers narcissique. Une personne séductrice, manipulatrice, sans empathie, qui prend plaisir à faire souffrir… Qu’il faut fuir à tout prix. Depuis longtemps, je ressens l’envie d’écrire un article sur le pervers narcissique. Mais à chaque fois que j’ai voulu le faire, je m’en suis empêché. J’avais l’impression de marcher sur des œufs. Il me semblait délicat de revenir sur la notion sans qu’on me reproche de nier la souffrance des victimes. Le concept semble tellement faire l’unanimité qu’il parait difficilement contestable. Et pourtant, il me fait extrêmement violence. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi à travers cet article. (suite…)

10 signes qu’il est temps de changer

Attention à la marche, vide sidéral. Ecouter les signes qu'il est temps de changer.Nos habitudes nous offrent un merveilleux cocon, une zone de “confort” dont nous connaissons chaque parcelle. Toutefois, si le connu est rassurant, il n’est pas toujours aussi bon pour nous qu’on pourrait l’imaginer. Et notamment lorsqu’on glisse doucement mais sûrement, parfois depuis toujours, vers quelque chose qu’on apprécie de moins en moins. On a parfois du mal à distinguer les contours de ce qui nous préoccupe. Mais on sent que l’inconfort augmente et que tôt ou tard, il sera temps de changer.

(suite…)

Comment tenir ses bonnes résolutions pour énerver tonton Michel

Comment tenir ses bonnes résolutions pour énerver tonton MichelAhh ! Les bonnes résolutions du début de l’an ! Nous y voilà ! Les fêtes de fin d’année sont propices à la question et avec les amis comme avec la famille, on se sent parfois attendu au tournant. On a déjà échoué tellement de fois qu’on hésite à répondre. On serait presque devenu superstitieux : c’est comme un vœu qui perdrait toute chance d’être exaucé si on le prononçait. On n’ose plus rien dire, de peur de se décevoir soi-même. Une fois de plus.

(suite…)

Comment avoir confiance en soi quand on est nul(le) ?

Les amis, on ne va pas se mentir, ça va être compliqué. Mathématiquement, être nul, c’est être égal à zéro. Si vraiment c’est ce que vous êtes, cela signifie que vous n’êtes même pas l’addition des cellules qui vous composent. Cela signifie que vous n’existez pas et donc que vous ne pouvez pas lire ces lignes. Aïe ! Je suis en train d’écrire pour des concepts. Le zéro est un des plus fabuleux concepts des mathématiques. Si vous êtes nul(le), c’est donc que vous êtes génial(e) ! Mais quand on est nul(le) comme j’imagine que vous l’êtes, c’est à dire pas complètement, le plus difficile, c’est d’accepter de n’être que médiocre. (suite…)

Désir ou besoin ? Quand l’amour crée le manque et la dépendance

Désir ou besoin ? Quand l'amour crée le manque et la dépendance affectiveSi vous avez été amoureux(-euse), vous avez peut-être déjà éprouvé des sensations de manque. L’être aimé s’absente, s’éloigne, ou pire, vous quitte et votre cœur s’étreint, votre sang se glace, un monde s’écroule. Ca vous parle ?

La seule idée que cela puisse arriver un jour peut générer un état d’anxiété constant, des crises de panique ou de jalousie, ou à l’inverse une peur de l’engagement et des difficultés à s’attacher.

(suite…)

Comment le bonheur nous trouve quand on cesse de le chercher

Dessin : homme qui chante et s'apprête à marcher dans le bonheur du pied gauche

La quête du bonheur nous rendrait malheureux. Joli paradoxe n’est-ce pas ? Vous connaissez sans doute quelques personnes qui aspirent à être plus heureuses ? C’est une volonté bien naturelle et extrêmement louable et pourtant, dans cette quête, il peut être intéressant de comprendre ce qui nous motive pour ne pas se tromper de direction et risquer d’obtenir le contraire de ce que nous recherchons.

(suite…)